L'UNRWA affirme que les militaires israéliens ont tiré dans le dos du responsable de projet

26 novembre 2002

Un porte-parole de l'Office de l'ONU pour les secours aux réfugiés de Palestine (UNRWA) a affirmé aujourd'hui que les soldats israéliens avaient tiré dans le dos du chef de projet britannique, Iain Hook, membre du personnel de l'UNRWA, qui est décédé des suites de ses blessures.

Un porte-parole de l'Office de l'ONU pour les secours aux réfugiés de Palestine (UNRWA) (site en anglais) a affirmé aujourd'hui que les soldats israéliens avaient tiré dans le dos du chef de projet britannique Iain Hook, membre du personnel de l'UNRWA, qui est décédé des suites de ses blessures.

Le porte-parole a précisé que la victime a été mortellement blessé d'une balle alors qu'elle tentait de faire évacuer le personnel des locaux de l'UNRWA situés dans le camp de réfugiés palestiniens de Djénine, sur la rive occidentale.

Un communiqué séparé de l'UNRWA, publié aujourd'hui en fin d'après-midi, précise que plusieurs heures avant la fusillade qui lui a été fatale, Iain Hook s'est rendu compte qu'un groupe d'hommes armés tentait d'entrer dans les locaux de l'UNRWA. Après leur avoir expliqué que leur présence mettait en danger le personnel de l'Office et compromettait la neutralité d'un site onusien, ceux-ci ont quitté les lieux. A aucun moment, les hommes armés n'ont pénétré dans les locaux de l'UNRWA, ajoute le communiqué.

Pour sa part, le porte-parole a réitéré que les militaires israéliens avaient empêché l'ambulance d'atteindre immédiatement le blessé.

Réaffirmant la préoccupation de l'Office au sujet de l'incident, le porte-parole a souligné que celui-ci traduisait un manque de respect, voire un mépris, à l'égard du cadre juridique international dans lequel fonctionnent l'UNRWA et d'autres organismes humanitaires.

L'UNRWA a par ailleurs renouvelé son appel pour le respect de la sécurité de son personnel et du droit humanitaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.