Arrivée à Bagdad d'une nouvelle équipe avancée de la CCVINU et de l'AIEA

21 novembre 2002

Une nouvelle équipe avancée de 16 membres de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection de l'ONU (CCVINU) et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) est arrivée hier à Bagdad, portant à une trentaine le nombre du personnel de ces deux agences présent dans la capitale iraquienne.

Une nouvelle équipe avancée de 16 membres de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection de l'ONU (CCVINU) et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)(en anglais) est arrivée hier à Bagdad, portant à une trentaine le nombre du personnel des deux agences présent dans la capitale iraquienne.

Cette équipe, composée de personnel administratif et médical, ainsi que d'experts en ordinateurs, en matière de sécurité et de communications, sont en train de procéder à la remise en état du centre d'opérations pour les inspections qui se trouve à Bagdad.

La première équipe d'inspecteurs de l'ONU devrait arriver à Bagdad le 25 novembre, et les premières inspections débuter deux jours plus tard.

Par ailleurs, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a déclaré ce matin à un groupe de journalistes hollandais à l'Université de Tilbourg, que, d'après les informations dont il dispose, les premiers contacts entre les chefs de la CCVINU et de l'AIEA, MM. Blix et ElBaradei, avec leurs interlocuteurs iraquiens "s'étaient bien passés". "Si les autorités de Bagdad se soumettent aux dispositions du Conseil de sécurité et les inspecteurs sont autorisés à terminer leur travail, les arguments en faveur d'une action militaire seront considérablement affaiblis", a-t-il précisé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.