Le secrétaire général déplore la mort de civils palestiniens à Tulkarem, sur la rive occidentale

Le secrétaire général déplore la mort de civils palestiniens à Tulkarem, sur la rive occidentale

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a déploré les violences qui se sont déroulées hier et aujourd'hui à Tulkarem, sur la rive occidentale. Ces incidents ont provoqué la mort d'au moins sept civils palestiniens, dont trois enfants; en outre, 12 Palestiniens auraient été blessés.

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a déploré les violences qui se sont déroulées hier et aujourd'hui à Tulkarem, sur la rive occidentale. Ces incidents ont provoqué la mort d'au moins sept civils palestiniens, dont trois enfants; en outre, 12 Palestiniens auraient été blessés.

Dans un communiqué daté d'aujourd'hui, le secrétaire général invite une nouvelle fois les autorités israéliennes à éviter le recours à la force excessive dans les quartiers civils, et demande aux parties de ne pas commettre des actes de violence, de provocation ou de rétorsion.

M. Annan y réitère également sa conviction que le recours à la force, quel qu'en soit l'objectif, n'assurera la victoire à aucune des parties "à ce tragique conflit", la violence ne faisant, à son avis, qu'accentuer la colère, l'amertume et la méfiance et rendre plus éloignées les perspectives de paix entre Israéliens et Palestiniens.

Le secrétaire général réaffirme enfin qu'un règlement politique demeure la seule solution viable au conflit dans la région.