Le secrétaire général de l'ONU part pour Genève, première étape d'une visite dans cinq pays du Vieux Continent

Le secrétaire général de l'ONU part pour Genève, première étape d'une visite dans cinq pays du Vieux Continent

Kofi Annan
Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, devait quitter New York pour Genève, où il s'entretiendra demain avec les Présidents du Nigéria et du Cameroun au sujet de la Péninsule de Bakassi.

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, devait quitter New York pour Genève, où il s'entretiendra demain avec les Présidents du Nigéria et du Cameoun au sujet de la Péninsule de Bakassi.

Dans une décision rendue le mois dernier, la Cour internationale de Justice (CIJ) a attribué au Cameroun la souveraineté sur la Péninsule.

Après Genève, M. Annan se rendra en Bosnie-Herzégovine, en Yougoslavie, en Croatie, ainsi qu'aux Pays-Bas et en France.

Hier soir, à l'issue de son entretien avec le Président américain George Bush et son équipe à la Maison Blanche, le secrétaire général a réitéré qu'il fallait se montrer "un peu patient" après l'acceptation par l'Iraq des termes de la résolution du Conseil de sécurité. "Les inspecteurs seront sur place dans les prochains jours", a-t-il souligné, "mais ce qui compte ce n'est pas d'accepter le texte, mais de l'appliquer".

M. Annan s'est par ailleurs déclaré encouragé par les premières réactions provenant d'Ankara, d'Athènes et de Washington au plan de règlement de l'ONU de la question de Chypre.