Une agence de l'ONU lance un projet pour inverser la détérioration des sols en Afrique

11 novembre 2002

Le Programme de l'ONU pour l'environnement (PNUE) a lancé aujourd'hui un projet de 50 millions de dollars destiné à déterminer les raisons principales de la détérioration des sols en Afrique et à trouver les remèdes nécessaires pour inverser cette tendance.

Le Programme de l'ONU pour l'environnement (PNUE) (en anglais) a lancé aujourd'hui un projet de 50 millions de dollars destiné à déterminer les raisons principales de la détérioration des sols en Afrique et à trouver les remèdes nécessaires pour inverser cette tendance.

Le projet (en anglais), qui étudiera un certain nombre de terres particulièrement arides au Zimbabwe, au Sénégal, en Namibie et au Kenya, entend compenser les pires conséquences du réchauffement global et proposer des cultures agricoles de substitution. Le projet vise également à harmoniser les techniques modernes de gestion des sols avec les pratiques traditionnelles dans ce domaine, que les populations et les tribus locales suivent dans les zones à précipations limitées.

Selon les données du PNUE, 66% de la surface du continent africain est couverte de déserts ou de terrains arides, alors que 46% de la totalité des terres est menacée de désertification.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.