Le secrétaire général et le corps diplomatique onusien rendent hommage à la mémoire de Joseph Garba, président de la 44e session de l'Assemblée générale

28 octobre 2002

Lors d'une messe en la mémoire de Joseph Garba, diplomate nigérian qui a présidé la 44e session de l'Assemblée générale de l'ONU, le secrétaire général Kofi Annan a affirmé que le monde avait évolué pour mieux correspondre à la vision que s'en faisait le représentant permanent du Nigéria à l'ONU.

Lors d'une messe en la mémoire de Joseph Garba, diplomate nigérian qui a présidé la 44e session de l'Assemblée générale de l'ONU, le secrétaire général Kofi Annan a affirmé que le monde avait évolué pour mieux correspondre à la vision que s'en faisait le représentant permanent du Nigéria à l'ONU.

"L'Afrique et le monde ne sont plus les otages d'une rivalité qui les dépassait. La démocratie multi-raciale et multipartite de l'Afrique du Sud est une inspiration pour le reste du monde, et les Nations Unies jouissent d'une souplesse d'action sans précédent", a observé M. Annan, en soulignant les efforts déployés par Joseph Garba du temps de la guerre froide pour mobiliser la communauté internationale dans la lutte contre l'apartheid.

Pour leur part, le Président du Conseil, l'Ambassadeur Belinga-Eboutou du Cameroun, et l'Ambassadeur sud-africain Dumisani Kumalo ont salué le rôle capital joué par Joseph Garba dans le démantèlement de l'apartheid.

Joseph Garba est décédé le 1er juin dernier à l'âge de 58 ans.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.