Le Coordinateur de l'ONU aux secours d'urgence affirme que 15 millions d'habitants de la Corne de l'Afrique risquent d'être victimes de la famine

14 octobre 2002

Le Coordinateur de l'ONU aux secours d'urgence a affirmé que 15 millions d'habitants de la Corne de l'Afrique risquaient d'être victimes de la famine.

Lors d'une conférence de presse donnée aujourd'hui à New York au lendemain d'une mission qui l'a conduite en Ethiopie, en Erythrée et au Soudan, Kenzo Oshima a précisé que ce chiffre s'ajoutait aux quelque 14 millions de personnes qui étaient confrontées aux pénuries alimentaires graves en Afrique australe. "L'ampleur des besoins financiers et logistiques provoqués par ces deux crises présenteront un énormes défi dans les mois à venir", a-t-il prévenu.

M. Oshima a précisé que l'Ethiopie et l'Erythrée ont été une nouvelle fois frappées par une sécheresse aiguë, qui a entraîné d'énormes besoins humanitaires pour l'année en cours. "La crise pourrait s'atténuer en 2003, mais, en attendant, on risque d'avoir dans ces deux pays une crise semblable à celle de l'Afrique australe", a-t-il affirmé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.