Le responsable de l'ONU pour les pays les moins avancés appelle à la promotion de la croissance économique et du développement durable

14 octobre 2002

Le responsable de l'ONU pour les pays les moins avancés (PMA), les pays enclavés en développement et les petits Etats insulaires en développement, a lancé un appel pour la promotion de la croissance économique et du développement durable.

Dans une intervention vendredi devant la Conférence de l'ONU sur le commerce et le développement (CNUCED) à Genève, Anwarul Chowdhury a notamment affirmé que le Programme d'action pour les PMA adopté à la Conférence de Bruxelles de mai 2001 "offrait une véritable occasion" pour ces pays. Reprenant les projections de la CNUCED selon lesquelles le nombre des personnes vivant avec moins d'un dollar par jour dans les pays les moins avancés passerait à 420 millions d'ici à 2015 au rythme de croissance actuel, M. Chowdhury a dit que ces prévisions indiquaient "l'énorme défi qui se pose dans ce domaine".

Il a par ailleurs réitéré la disponibilité du système des Nations Unies, en coopération avec les organisations multilatérales, les représentants de la société civile et du secteur privé, à aider les pays les plus pauvres à mettre en application les dispositions du Programme d'action de Bruxelles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.