Kofi Annan dénonce les appels à la dépénalisation des drogues

9 octobre 2002

Les appels en faveur de la dépénalisation des drogues et les positions qui tendent à justifier leur consommation comme un élément incontournable du développement individuel sont spécieux et doivent être dénoncés. C'est ce qu'a estimé le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, dans un message adressé à une conférence internationale sur la question.

Affirmant que la lutte contre l'usage des drogues ne pouvait pas relever exclusivement de la responsabilité des Etats, le secrétaire général s'est prononcé pour la formation de partenariats avec les personnes directement concernées par ce problème, notamment les jeunes.

M. Annan a réitéré par ailleurs le concours de l'ONU aux efforts d'édification de communautés fortes et attentionnées, facilitant l'épanouissement de ses membres.

Le message de M. Annan a été lu aux participants de la "Rainbow International Association Against Drugs", qui se tient actuellement à San Patrignano, en Italie, par Antonio Costa, directeur de l'Office de l'ONU pour le contrôle des drogues et la prévention du crime.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.