Moyen-Orient: l'UNRWA exhorte les donateurs à contribuer à combler son déficit financier

24 septembre 2002

Confronté à la pire crise humanitaire sur la rive occidentale et dans la bande de Gaza depuis 1948, l'Office de l'ONU pour les secours aux réfugiés de Palestine (UNRWA) a demandé aux donateurs internationaux de l'aider à combler un déficit financier de 17 millions de dollars pour l'année en cours.

Confronté à la pire crise humanitaire sur la rive occidentale et dans la bande de Gaza depuis 1948, l'Office de l'ONU pour les secours aux réfugiés de Palestine (UNRWA) a demandé aux donateurs internationaux de l'aider à combler un déficit de 17 millions de dollars pour l'année en cours.

Dans une réunion aujourd'hui à Amman, en Jordanie, le directeur de l'UNRWA, Peter Hansen, a affirmé aux représentants de 27 pays réunis que faute de nouveaux financements, son agence serait contrainte de réduire le volume de l'aide alimentaire et autres secours aux populations palestiniennes, malgré les besoins croissants dans ce domaines.

Il a prévenu également qu'avec "des taux de chômage de l'ordre de 60%, la moitié de la population vivant en-dessous du seuil de pauvreté et la hausse de la malnutrition, le "point de rupture" ne doit plus être bien loin.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.