Kofi Annan déplore vivement les actes de violence dans les territoires palestiniens occupés

Kofi Annan déplore vivement les actes de violence dans les territoires palestiniens occupés

Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan
Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a vivement déploré les actes de violence perpétrés dans les territoires palestiniens occupés, en particulier les récents meurtres d'un certain nombre de civils palestiniens.

Dans un communiqué publié ce matin, le secrétaire général s'inquiète également des arrêts de la Cour suprême d'Israël qui autorisent la déportation de deux membres de la famille d'un Palestinien accusé d'organiser des attaques contre Israël. M. Annan rappelle que les déportations de cette nature sont expressément interdites par le droit humanitaire international et risquent d'avoir de graves conséquences politiques et sécuritaires.

Le secrétaire général exhorte les autorités israéliennes à respecter leurs engagements internationaux en matière de protection des populations civiles, affirmant que le droit à l'auto-défense ne peut pas justifier les mesures qui correspondent à des punitions collectives.