Un experts des droits de l'homme de l'ONU préconise que la législation anti-terrorisme prévoie des mesures de protection contre la torture

Un experts des droits de l'homme de l'ONU préconise que la législation anti-terrorisme prévoie des mesures de protection contre la torture

Un expert de l'ONU des droits de l'homme a préconisé que la législation anti-terrorisme prévoie des mesures de protection contre la torture des détenus.

Dans un rapport adressé aujourd'hui à l'Assemblée générale, le Rapporteur spécial de l'ONU pour les question de torture et d'autres traitements inhumains et cruels, Theo van Boven, s'est inquiété de constater que certaines législations nationales en matière de lutte contre le terrorisme n'offraient pas suffisamment de garanties contre les violations des droits de détenus.

Le Rapporteur s'est notamment prononcé pour le respect des droits des personnes en détention, y compris le droit à un avocat dans les 24 heures suivant leur arrestation, et le droit de communiquer avec l'extérieur sur des questions relatives à leur détention.