L'ONU: malgré les progrès accomplis au Kosovo, le statut futur de la province reste à déterminer

30 juillet 2002

Le chef de la Mission de l'ONU au Kosovo (MINUK), Michael Steiner, a affirmé que malgré les progrès accomplis au Kosovo au cours des récents mois, il restait du chemin à faire pour commencer à déterminer le futur statut de la province.

Dans une intervention ce matin devant le Conseil de sécurité, M. Steiner a souligné que s'il était encore impossible de prévoir le futur statut du Kosovo, il était en revanche permis de supposer qu'il n'y aurait pas de division, de cantonisation ou de retour à la situation d'avant 1999. "L'aboutissement du processus ne peut être que multi-ethnique. Il doit privilégier la création d'un Kosovo démocratique, sûr et respectable", a-t-il précisé.

M. Steiner a par ailleurs fait état des efforts de la MINUK pour lutter contre le crime organisé, rétablir son autorité sur la zone nord de la ville de Mitrovica et faciliter les relations inter-ethniques.

L'intervention de M. Steiner a été suivie d'un débat auquel ont participé une vingtaine de délégations.

image

Retransmission

de la séance du Conseil de sécurité *

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.