Le Conseil de sécurité exprime son appui à la décision du chef de la MINUK d'annuler une résolution adoptée par l'Assemblée du Kosovo

23 mai 2002

Le Conseil de sécurité de l'ONU a publiquement exprimé son soutien aujourd'hui à la décision prise plus tôt dans la journée par le chef de la Mission de l'ONU au Kosovo (MINUK), Michael Steiner, de déclarer "nulle et non avenue" une résolution adoptée par l'Assemblée du Kosovo. Le texte en question remettait en cause l'accord frontalier conclu en février par les autorités yougoslaves et celles de l'ex-République yougoslave de Macédoine.

Dans des remarques à la presse, M. Steiner a précisé que l'action prise par l'Assemblée constituait une violation flagrante du cadre constitutionnel de la province, qui stipule que l'Assemblée n'est pas habilitée à traiter des questions internationales, y compris les questions frontalières.

Ce type de questions, a expliqué M. Steiner, relève uniquement de son ressort, en tant que représentant spécial de l'ONU et chef de la MINUK.

Dans une déclaration présidentielle publiée à l'issue de consultations, les membres du Conseil ont précisé qu'ils réexamineraient la question demain matin avant de se prononcer d'une manière plus approfondie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.