L'éruption du Nyamuragira en République démocratique du Congo ne représente pas une menace immédiate pour les populations

26 juillet 2002

A la suite de l'éruption hier soir du Nyamuragira, une évaluation préliminaire des vulcanologues de l'ONU indique que les coulées de larve se dirigeaient vers la Parc national de la Virunga, où l'on s'attend à des dégâts importants. Cependant, les populations limitrophes ne semblent pas menacées et aucune route n'a été coupée.

A la suite de l'éruption hier soir du Nyamuragira, une évaluation préliminaire des vulcanologues de l'ONU indique que les coulées de larve se dirigeaient vers la Parc national de la Virunga, où l'on s'attend à des dégâts importants. Cependant, les populations limitrophes ne semblent pas menacées et aucune route n'a éte coupée.

Dans la même région en janvier dernier, la ville de Goma avait été sérieusement endommagée par l'éruption d'un autre volcan, le Nyiragongo. 300 000 résidents de Goma avaient pris la fuite.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.