Kofi Annan demande une prorogation d'un mois pour l'Office de l'ONU en Angola

19 juillet 2002

Alors que les Nations Unies sont en train de concrétiser leurs projets d'activités futures en Angola, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a demandé au Conseil de sécurité de proroger d'un mois le mandat de l'Office de l'ONU dans ce pays.

Alors que les Nations Unies sont en train de concrétiser leurs projets d'activités futures en Angola, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a demandé au Conseil de sécurité de proroger d'un mois le mandat de l'Office de l'ONU dans ce pays.

Dans une lettre adressée au Président du Conseil de sécurité, le secrétaire général a précisé que l'équipe d'évaluation de l'ONU envoyée en Angola plus tôt dans l'année et dirigée par son conseiller aux affaires africaines, Ibrahim Gambari, avait bouclé son rapport dont il présenterait les conclusions prochainement.

En attendant, a ajouté M. Annan, le secrétariat de l'Organisation mettait la dernière main à la planification de sa prochaine présence en Angola.

Par ailleurs, M. Annan a annoncé aujourd'hui son intention de nommer Ibrahima Fall, ex-sous-secrétaire général de l'ONU aux affaires politiques, comme son envoyé spécial pour la région des Grands Lacs. M. Fall remplacera à ce poste Berhanu Dinka, désormais représentant spécial de l'ONu au Butundi. Pour sa part, l'ex-ambassadeur mauritanien Ahmedou Ould-Abdallah, a été nommé au poste d'envoyé spécial de l'ONU pour l'Afrique occidentale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.