Le Président du Conseil de sécurité affirme que les efforts se poursuivent pour trouver une solution au rôle des Etats-Unis dans les opérations de maintien de la paix

2 juillet 2002

Le Président du Conseil de sécurité pour juillet, l'ambassadeur Jeremy Greenstock du Royaume-Uni, a affirmé aujourd'hui que des efforts étaient en cours pour trouver une solution à la participation des Etats-Unis aux opérations de maintien de la paix de l'ONU et pour assurer la continuité de la Mission de l'ONU en Bosnie-Herzégovine (MINUBH).

"Les discussions se poursuivent dans les couloirs de l'Organisation et entre les capitales pour examiner toutes les possibilités avant l'expiration du mandat de la MINUBH demain à minuit", a-t-il précisé lors d'une conférence de presse.

Dimanche, les Etats-Unis ont opposé leur veto à la prorogation du mandat de la MINUBH pour exprimer leur mécontentement devant l'entrée en vigueur hier de la Cour pénale internationale (CPI)de La Haye. Les autorités américaines craignent en effet qu'une telle juridiction sera habilitée à inculper le personnel américain des opérations de maintien de la paix pour des actions commises dans l'exercice de leurs fonctions, empiétant ainsi sur la souveraineté américaine en matière de justice.

Les Etats-Unis n'ont pas ratifié les Status de la nouvelle Cour. Les autres membres du Conseil, dont le Royaume-Uni et la France, soutiennent la création de cette juridiction, permanente et indépendante, qui sera chargée de juger les responsables de crimes de guerre et de génocide.

Si aucune solution n'est trouvée d'ici à demain soir, a précisé l'ambassadeur britannique, le Conseil envisagerait l'adoption d'une résolution prévoyant l'accélération de la passation des pouvoirs entre la MINUBH et la Mission de Police de l'Union européenne, qui devait initialement prendre ses fonctions le 1er janvier prochain.

Par ailleurs, M. Greenstock a noté que plusieurs Missions de maintien de la paix de l'ONU devraient avoir leurs mandats renouvelés en juillet, dont celles au Liban, à Prevlaka, en Géorgie et au Sahara occidental.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.