Le secrétaire général "de plus en plus préoccupé" par la tension indo-pakistanaise

Le secrétaire général "de plus en plus préoccupé" par la tension indo-pakistanaise

Kofi Annan
Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est dit "de plus en plus préoccupé" par la montée de la tension entre l'Inde et le Pakistan.

Dans un communiqué publié ce matin, le secrétaire général affirme également qu'il est en contact étroit avec les dirigeants des deux pays, les encourageant à régler leurs différends, "y compris au sujet du Cachemire", par des moyens pacifiques.

M. Annan réitère à cette occasion sa condamnation "sans conditions" de tous les actes de terrorisme, et affirme que de tels actes sont intolérables, notamment par-dessus la ligne de contrôle au Cashemire.

Le secrétaire général estime également essentiel que le langage et la logique de paix se substituent dans cette région au langage et la logique de guerre.

Par ailleurs, M. Annan invite le Président pakistanais Musharraf à prendre des mesures énergiques pour assurer la pleine application des orientations politiques définies dans son discours du 12 janvier.