Kofi Annan: il reste beaucoup à faire pour rétablir une paix durable au Libéria

2 mai 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé que malgré les efforts soutenus de la communauté internationale, "il reste beaucoup à faire pour rétablir une paix durable au Libéria".

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé que malgré les efforts soutenus de la communauté internationale, "il reste beacoup à faire pour rétablir une paix durable au Libéria".

Dans un rapport publié aujourd'hui, le secrétaire général souligne qu'une série de réunions récentes, notamment le sommet de février des trois pays membres de l'Union du fleuve Mano - le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée, qui s'est tenu sous les auspices du Maroc, a traduit la volonté de la communauté internationale de non seulement consolider la stabilité politique en Afrique de l'Ouest, mais aussi de trouver une solution aux affrontements armés au Libéria et d'y promouvoir la réconciliation nationale.

Abordant la questions des sanctions imposées au régime libérien en mars 2001 par le Conseil de sécurité pour le contraindre à retirer son soutien au mouvement rebelle sierra-léonais du Front révolutionnaire uni (RUF), le rapport fait état d'informations qui semblent indiquer l'adhésion de Monrovia aux exigences du Conseil. Ces informations, toutefois, n'ont pas pu être vérifiées indépendemment, affirme le rapport.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.