L'ONU insiste sur la nécessité de protéger la liberté de la presse dans la guerre contre le terrorisme

2 mai 2002

Le besoin de protéger la liberté de la presse dans le cadre de la lutte contre le terrorisme international a été le sujet d'un débat animé ce matin à l'ONU, à la veille de la célébration annuelle de la Journée mondiale pour la liberté de la presse.

Le besoin de protéger la liberté de la presse dans le cadre de la lutte contre le terrorisme international a été le sujet d'un débat animé ce matin à l'ONU, à la veille de la célébration annuelle de la Journée mondiale pour la liberté de la presse.

La Vice-secrétaire générale de l'ONU, Louise Fréchette, a affirmé que les mesures adoptées pour combattre le terrorisme ne devaient pas mettre en danger l'expression de nos libertés fondamentales, dont la liberté de la presse constitue l'un des piliers.

Pour sa part, le chef intérimaire du département de l'information de l'ONU, Shashi Tharoor, a souligné que "les journalistes risquent leurs vies depuis toujours pour diffuser l'information, mais, comme le monde devient plus dangereux, ces risques sont plus grands".

Plusieurs représentants des médias du monde entier ont participé au débat.

La Journée mondiale pour la liberté de la presse est commémorée le 3 mai depuis 1993.

Ecoutez le reportage du Service Radio image

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.