La mission au Moyen-Orient de la commission d'enquête de l'ONU pour les droits de l'homme toujours dans l'impasse

La mission au Moyen-Orient de la commission d'enquête de l'ONU pour les droits de l'homme toujours dans l'impasse

Mary Robinson
La visite au Moyen-Orient de la commission d'enquête de l'ONU sur la situation des droits de l'homme dans la région est toujours au point mort, a affirmé aujourd'hui à Genève le Haut Commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme, Mary Robinson.

La visite au Moyen-Orient de la commission d'enquête de l'ONU sur la situation des droits de l'homme dans la région est toujours au point mort, a affirmé aujourd'hui à Genève le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Mary Robinson.

Après avoir indiqué que ses services étaient en contact quotidien avec les autorités israéliennes au sujet de cette visite, Mme. Robinson a insisté sur l'importance de se rendre immédiatement dans la région, à la lumière des récents événements de Djénine et des informations contradictoires sur la situation de la population locale et le nombre des victimes.

Mme. Robinson, qui dirigerait cette mission composée en outre de l'ex-premier ministre espagnol Felipe Gonzalez et de l'ancien secrétaire général du Congrès national africain, Cyril Ramaphosa, a soumis aux autorités israéliennes au début du mois une demande d'autorisation d'aller sur place. Le 9 avril, l'ambassadeur d'Israël à Genève, Yaakov Levy, a répondu que cette demande était "à l'étude".