Un rapport du Haut Commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme fait état de nombreuses victimes et de destructions massives dans les territoires palestiniens

24 avril 2002

Un rapport présenté aujourd'hui par Mary Robinson, Haut Commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme, à la Commission de l'ONU pour les droits de l'homme de Genève, fait état de nombreuses victimes et de destructions massives dans les territoires palestiniens à la suite des récentes incursions de l'armée israélienne sur la rive occidentale. Les estimations du rapport se fondent sur les informations recueillies auprès des organismes humanitaires présents sur le terrain, la mission d'enquête proposée par Mary Robinson n'ayant pas reçu l'aval des autorités israéliennes.

Un rapport présenté aujourd'hui par Mary Robinson, Haut Commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme, à la Commission de l'ONU pour les droits de l'homme de Genève fait état de nombreuses victimes et de destructions massives dans les territoires palestiniens à la suite des récentes incursions de l'armée israélienne sur la rive occidentale. Les estimations du rapport se fondent sur les informations recueillies auprès des organismes humanitaires présents sur le terrain, la mission d'enquête proposée par Mary Robinson n'ayant pas reçu l'aval des autorités israéliennes.

Citant des sources de l'Office de l'ONU pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), le rapport indique en outre qu'il y aurait actuellement de 4.000 à 5.000 sans-abri dans le camp de réfugiés de Djénine.

Reprenant des informations publiées par des associations des droits de l'homme israéliennes, le document fait également état de conditions de détention difficiles des prisonniers palestiniens, et mentionne des instances où les militaires israéliens auraient utilisé des Palestiniens comme boucliers humains.

Le rapport fait aussi état d'allégations de refus d'accès à des soins médicaux et à l'aide humanitaire.

Mme. Robinson exhorte dans son rapport tous ceux qui sont en mesure de le faire à contribuer au retour des parties à la table des négociations. "L'opération militaire doit prendre fin, de même que toutes les attaques contre les civils israéliens", écrit-elle.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.