Le Conseil de sécurité exhorte la rebellion burundaise à déposer les armes

7 février 2002

Affirmant que la poursuite des combats contre le gouvernement transitoire légitime du pays, constitué dans le cadre de la conclusion d'un accord de paix, était "totalement injustifiable et inadmissible", les membres du Conseil de sécurité ont lancé un appel à la rebellion burundaise pour qu'elle dépose immédiatement les armes.

Dans une déclaration présidentielle publiée aujourd'hui à la suite d'un débat sur la situation au Burundi, le Conseil a par ailleurs salué les mesures prises par les Gouvernements burundais et congolais de Kinshasa en vue de normaliser leurs relations, et prié la communauté internationale et les pays donateurs de soutenir financièrement les efforts de reconstruction et de redressement économiques du Burundi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.