Le HCR exhorte le gouvernement australien à revoir sa politique en matière de droit d'asile

Le HCR exhorte le gouvernement australien à revoir sa politique en matière de droit d'asile

Ruud Lubbers
Tout en se félicitant de la fin des mouvements de protestation au centre de détention de Woomera, en Australie, l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a invité les autorités de Canberra à revoir leur politique en matière de détention des demandeurs d'asile.

Dans un communiqué publié aujourd'hui, le chef du HCR, Rudd Lubbers, a observé que les demandeurs d'asile étaient souvent des réfugiés qui ont souffert de la persécution et les sévices dans leurs pays, et qu'ils "ne devraient pas être assujettis à de nouvelles épreuves". Le HCR s'inquiète de la multiplication des appels en Australie en faveur d'un rapatriement rapide des demandeurs d'asile afghans.