Le Conseil de sécurité affirme que le respect du cessez-le-feu au Burundi constitue "la principale priorité"

15 janvier 2002

Le Conseil de sécurité a affirmé aujourd'hui que le respect du cessez-le-feu au Burundi constituait "la principale priorité", et demandé à toutes les parties de s'y conformer.

Dans une déclaration à la presse, le Président du Conseil pour le mois de janvier, l'ambassadeur Jagdish Koonjul de Maurice, a par ailleurs précisé sur l'importance qu'attachait le Conseil au dialogue entre Bujumbura et les capitales voisines.

L'ambassadeur s'est également félicité au nom de ses collègues de l'amélioration des relations entre le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC), et a encouragé tous les pays, notamment ceux de la région, à appuyer les efforts du Gabon et de l'Afrique du Sud pour ramener les groupes armés vers la négociation.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.