Kofi Annan "très préoccupé" par la possibilité d'une rupture des négociations de paix en Colombie

10 janvier 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est déclaré ce matin "très préoccupé" d'apprendre que les négociations entre les autorités colombiennes et le groupe rebelle des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) étaient sur le point d'être rompues.

Dans un communiqué publié ce matin, M. Annan réitère que seul un règlement politique pouvait aboutir à une solution du conflit, et demande aux parties de reprendre les discussions "en toute bonne foi". Le conseiller spécial de M. Annan pour la Colombie, James LeMoyne, se trouve actuellement à Bogota pour tenter de raviver le processus de paix.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.