Italie: l'ONU s'inquiète de la tension entre les autorités et les magistrats

23 janvier 2002

Dans un communiqué de presse publié ce matin, le Rapporteur de la Commission de l'ONU pour les droits de l'homme, Dato' Param Cumaraswamy, s'est inquiété de la tension qui caractérise les relations entre les autorités italiennes et les magistrats du pays, qui risque à son avis "de nuire au principe de la primauté de la loi" dans ce pays.

Dans son message adressé aux autorités de Rome, le Rapporteur fait également part de son souhait de pouvoir examiner la situation sur place dans les meilleurs délais.

Au début de janvier, des centaines de magistrats italiens avaient lancé un mouvement de protestation contre ce qu'ils perçoivent comme des tentatives des autorités de porter atteinte à l'indépendance des avocats et des juges, notamment les efforts du Gouvernement de retarder l'ouverture des procédures judiciaires à l'encontre du Premier ministre Silvio Berlusconi, accusé de corruption.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.