L'Assemblée générale doit décider que faire des impayés de l'ex-Yougoslavie

18 janvier 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a proposé dans une lettre à l'Assemblée générale plusieurs possibilités pour l'aider à trouver une solution à la question des arriérés d'un pays qui n'existe plus aujourd'hui, l'ex-Yougoslavie.

Le secrétaire général propose notamment que ces impayés, d'un montant de plus de 16 millions de dollars, soient passés aux pertes et profits de l'Organisation, ou réclamés au contraire - en partie ou intégralement - aux cinq pays formés de l'éclatement de l'ex-Fédération yougoslave.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.