En Somalie, l’ONU et l’Union africaine saluent les progrès en matière de participation des femmes à la paix

23 octobre 2019

Lors d’une visite mercredi dans la capitale somalienne Mogadiscio, une délégation de haut niveau composée de représentants de l’ONU et de l’Union africaine a salué les résultats obtenus par ce pays de la Corne de l’Afrique en matière de participation des femmes à la paix, à la sécurité et au développement, tout en appelant à de nouveaux progrès.

« Après des décennies de conflit et dans un contexte de poursuite de la violence, le pays a énormément progressé sur la voie de la paix et de la stabilité. Lors de notre brève visite ici, des représentants du gouvernement et des dirigeants de la société civile ont expliqué à quel point les femmes somaliennes participant aux efforts de paix et de sécurité ont contribué à faire progresser la société vers un avenir inclusif et pacifique. C’est l’avenir que mérite à juste titre le peuple somalien et que l’ONU et l’Union africaine appuient pleinement », a déclaré la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed, qui dirigeait la délégation de l’ONU,

« Cependant, il reste encore beaucoup à faire, notamment pour assurer l’égalité des sexes, et en particulier la pleine participation des femmes aux élections fédérales ‘une personne, une voix’ l’an prochain. Nous nous félicitons des progrès récents, en particulier dans les domaines des droits humains, de la participation civique et politique, de l'accès à la justice et des services de base », a ajouté la Vice-Secrétaire générale.

L'Envoyée spéciale de l'Union africaine sur les femmes, la paix et la sécurité, Bineta Diop, et l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Corne de l'Afrique, Parfait Onanga-Anyanga, faisaient partie de la délégation aux côtés de Mme Mohammed.

 

PAM/Karel Prinsloo
Une Somalienne déplacée élimine les mauvaises herbes dans une ferme en Somalie où des personnes déplacées plantent des tomates, des oignons et du maïs.

Le rôle des femmes pour lutter contre l’extrémisme violent

L’objectif de cette visite d’une journée était d’exprimer la détermination de l’ONU et de l’UA à œuvrer avec le peuple somalien à la recherche de la paix, de la stabilité et d’élections crédibles.

La délégation a souligné l’importance de la participation significative des femmes aux efforts politiques, de paix et de sécurité, en particulier pour lutter contre l’extrémisme violent, organiser des élections et faire progresser les efforts de développement. La délégation a également exprimé son ferme soutien au rôle crucial joué par la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) et l’Autorité intergouvernementale sur le développement (IGAD) - un groupe régional réunissant huit pays d’Afrique de l’Est - dans la consolidation du processus de paix en Somalie.

Lors de son séjour à Mogadiscio, la Vice-Secrétaire générale a rencontré le Premier Ministre et des membres du gouvernement fédéral, ainsi que d’autres acteurs politiques et des femmes de la société civile.

« L'opportunité d'entendre des voix diverses sur le rôle des femmes somaliennes dans différentes sphères de la vie a montré à quel point elles sont dynamiques et impliquées, et à quel point elles sont résolues à faire en sorte que le rôle des femmes et l'égalité des sexes soit pris en compte dans toutes les facettes de la vie ici », a déclaré Mme Mohammed. « Cela signifie remettre en cause certaines opinions traditionnelles dépassées sur le rôle des femmes et créer un espace leur permettant de s'épanouir pleinement ».

La délégation ONU-UA s'est rendue en Somalie dans le cadre d'un voyage de six jours dans plusieurs pays de la Corne de l'Afrique.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : l’ONU condamne l’attaque contre l’aéroport de Mogadiscio

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a fermement condamné l'attaque au mortier perpétrée dimanche contre l'aéroport international Aden Adde, à Mogadiscio, la capitale de la Somalie.