Thon : pour une gestion durable des stocks

2 mai 2018

Comme chaque 2 mai, les Nations Unies célèbrent la Journée mondiale du thon afin de souligner l'importance d'une gestion durable des stocks de ce poisson, pour la réalisation du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

 

A cette occasion l’ONU rappelle que des millions de personnes dépendent des océans pour leur subsistance. Or, en raison de ses incroyables qualités, le thon fait face à une demande massive. Les deux principaux produits consommés sont le thon en boîte, le sashimi et le sushi. Les marchés de ces deux produits se concentrent au Japon.

On compte une quarantaine d’espèces présentes dans les océans Atlantique, Indien et Pacifique, ainsi qu’en mer Méditerranée. Les thons grands migrateurs, et les espèces apparentées, représentent 20% de la valeur marchande de toutes les pêches de capture marines et plus de 8% de la production mondiale de produits de mer.

Des niveaux de capture record

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a confirmé les niveaux de captures record pour le thon et les espèces apparentées, atteignant environ 7,7 millions de tonnes métriques. La FAO constate que la demande du marché pour le thon reste désormais élevée et que, par conséquent, la surcapacité des flottilles de pêche thonières persiste.

Face au déclin des stocks de thonidés résultant de la surpêche dans les océans, le Conseiller juridique des Nations Unies souligne l'importance cruciale de la mise en œuvre effective du cadre juridique international, tel que reflété dans la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer et les autres instruments juridiques adoptés par la communauté internationale.  

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.