RDC : plus de 22.000 Congolais ont traversé le lac Albert pour fuir en Ouganda, selon le HCR

13 février 2018

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est dit attristée par la mort de quatre réfugiés congolais qui se sont noyés lorsque leur embarcation en partance pour l’Ouganda a fait naufrage sur le lac Albert.

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est dit attristée par la mort de quatre réfugiés congolais qui se sont noyés lorsque leur embarcation en partance pour l’Ouganda a fait naufrage sur le lac Albert.

Les quatre réfugiés se sont noyés après avoir pagayé pendant deux jours, a déclaré un porte-parole du HCR, Babar Baloch, lors d’un point de presse mardi à Genève.

Selon le HCR, plus de 22.000 Congolais ont traversé le lac Albert la semaine dernière. Des milliers d’autres sont rassemblés sur les rives du lac en attendant de pouvoir effectuer la traversée, s’inquiète le HCR, qui précise que deux d’entre eux ont perdu la vie le 7 février, dans des circonstances indéterminées, alors qu’une dispute avait éclaté au moment où les réfugiés s’apprêtaient à embarquer.

La majorité des réfugiés traversent le lac Albert à bord de petits canoës ou de bateaux de pêche surchargés. Après environ dix heures de voyage, ils débarquent à Sebagoro, un village situé à 270 kilomètres au nord-ouest de Kampala, la capitale ougandaise.

L’itinéraire dangereux est à nouveau emprunté par un grand nombre de réfugiés depuis un naufrage tragique en 2014 qui avait causé la mort de plus de 200 personnes, a rappelé l’agence onusienne.

Plus de 34.000 Congolais ont fuit vers l'Ouganda depuis janvier

Les réfugiés arrivés en Ouganda fuient depuis décembre la reprise des violences intercommunautaires et des affrontements entre groupes armés et les forces gouvernementales dans la province de l’Ituri en RDC. Les violences en Ituri constituent l’un des nombreux conflits qui déchirent l’est du pays. Des milliers d’autres personnes venues du Nord Kivu fuient également vers l’Ouganda, par voie terrestre, et arrivent à Kisoro.

Depuis le début de l’année, plus de 34.000 Congolais ont fui vers l’Ouganda. Le HCR travaille avec les autorités ougandaises pour enregistrer les Congolais mais réclame plus de moyens pour faire face à l’arrivée rapide de réfugiés et créer de nouveaux sites d’accueil.

Pendant ce temps, les traversées du lac Tanganyika vers le Burundi et la Tanzanie ont considérablement diminué la semaine dernière, avec respectivement 8.000 et 1.200 arrivées. L’offensive et les progrès des forces gouvernementales contre les groupes armés à l’intérieur de la RDC, ainsi que la diminution constante de la disponibilité de bateaux de pêche et de canots, ont peut-être contribué à la baisse des nouveaux arrivants dans ces deux pays. Cependant, le Haut-Commissariat craint que les flux ne reprennent bientôt, compte tenu de la nature imprévisible et volatile du conflit en RDC.

Au cours de l’année écoulée, quelque 120.000 Congolais ont fui vers les pays voisins, rejoignant les 510.000 réfugiés qui étaient déjà en exil.

Alors que les flux de réfugiés en provenance de RDC vers les pays voisins devraient continuer à augmenter en 2018, le HCR en appelle au soutien financier des pays donateurs. Sur les 368,7 millions de dollars demandés par l’agence onusienne pour répondre aux besoins des réfugiés congolais, l’agence onusienne n’a reçu jusqu’à présent que 1% de cet appel de fonds.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : la MONUSCO demeure engagée à soutenir le transfert pacifique du pouvoir et la consolidation de la stabilité

Alors que la nouvelle chef de la MONUSCO, Leila Zerrougui, a pris ses fonctions, la Mission onusienne a souligné qu'elle allait continuer à soutenir l’application intégrale de l'accord politique du 31 décembre 2016 sur le transfert pacifique du pouvoir et la consolidation de la stabilité en République démocratique du Congo (RDC) .