Soudan du Sud : l’ONU lance un appel de fonds humanitaire de plus de 3 milliards de dollars

Des réfugiés nouvellement arrivés du Soudan du Sud expliquent au chef du HCR, Filippo Grandi, et au Coordinateur des secours d'urgence des Nations Unies, Mark Lowcock, pourquoi ils ont fui.
Photo HCR/Georgina Goodwin
Des réfugiés nouvellement arrivés du Soudan du Sud expliquent au chef du HCR, Filippo Grandi, et au Coordinateur des secours d'urgence des Nations Unies, Mark Lowcock, pourquoi ils ont fui.

Soudan du Sud : l’ONU lance un appel de fonds humanitaire de plus de 3 milliards de dollars

Aide humanitaire

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, et le Coordonnateur des secours d'urgence, Mark Lowcock, ont lancé jeudi un appel de fonds humanitaire de 1,5 milliard de dollars pour aider les réfugiés fuyant le Soudan du Sud et un autre appel de 1,7 milliard de dollars pour les personnes dans le besoin à l’intérieur de ce pays.

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, et le Coordonnateur des secours d'urgence, Mark Lowcock, ont lancé jeudi un appel de fonds humanitaire de 1,5 milliard de dollars pour aider les réfugiés fuyant le Soudan du Sud et un autre appel de 1,7 milliard de dollars pour les personnes dans le besoin à l’intérieur de ce pays.

Alors que le conflit est entré dans sa cinquième année, près de 2,5 millions de Sud-Soudanais ont fui le pays vers six pays voisins (Ouganda, Kenya, Soudan, Éthiopie, République démocratique du Congo et République centrafricaine).

Le conflit et l'insécurité ont déplacé de force un tiers de la population, dans le pays ou au-delà des frontières. A l'intérieur du pays, 7 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire.

Le nombre de réfugiés devrait dépasser les 3 millions d'ici la fin de l'année, faisant du Soudan du Sud la plus grande crise de réfugiés en Afrique depuis le génocide rwandais.

« Le coût humain du conflit au Soudan du Sud a atteint des proportions énormes », a déclaré Filippo Grandi. « Si la guerre ne s'arrête pas, le nombre de réfugiés passera de 2,5 à 3 millions en 2018. Le conflit prive le Soudan du Sud d’une population qui devrait être la plus grande ressource d'une jeune nation. Ils devraient construire le pays, ne pas le fuir. Tant que le peuple du Soudan du Sud attend la paix, le monde doit leur venir en aide ».

Le plan de réponse 2017 financé à 73%

L'Ouganda, le plus grand pays d’accueil avec plus d'un million de réfugiés, pourrait accueillir un quart de million de réfugiés de plus cette année. Le nombre de réfugiés pourrait dépasser la barre du million au Soudan. Près de 90% des personnes déplacées de force sont des femmes et des enfants et près de 65% ont moins de 18 ans.

Au Soudan du Sud, les besoins humanitaires continuent d'augmenter à un rythme alarmant. Près de 7 millions de personnes, dont deux millions de déplacés internes, ont besoin d'une aide et d'une protection urgentes dans tout le pays. Beaucoup sont menacées par la malnutrition. De nombreux enfants ne peuvent pas aller à l'école ou recevoir des soins médicaux adéquats et sont souvent sans abri.

Le plan de réponse humanitaire pour 2017 a été financé à 73%, permettant à l'ONU et à ses partenaires de venir en aide à 5,4 millions de personnes.

« Le conflit au Soudan du Sud est brutal et meurtrier. Des millions de personnes ont fui car elles avaient peur de mourir. Elles ont maintenant besoin de notre soutien », a déclaré Mark Lowcock. « Il est dans l'intérêt de tous de continuer à offrir un soutien généreux et durable aux personnes touchées par la crise à l'intérieur et à l'extérieur du pays ».