Libéria : deux Casques bleus accusés d'avoir battu un adolescent

Des casques bleus de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL).
MINUL/Staton Winter (archives)
Des casques bleus de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL).

Libéria : deux Casques bleus accusés d'avoir battu un adolescent

La Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) a indiqué jeudi examiné des allégations visant deux Casques bleus, qui sont accusés d'avoir battu un adolescent dans le comté de Bong le 4 décembre dernier.

La MINUL a déclaré avoir appris ces allégations le 29 décembre. « La Mission prend très au sérieux ce type d'allégations et a déployé hier une équipe chargée de collecter les faits », a déclaré le responsable par intérim de la Mission, Waldemar Vrey, dans un communiqué de presse.

« L'équipe est chargée de préserver les éléments de preuve dans le cas où une enquête complète s'avère justifiée », a-t-il ajouté.

« Pendant l'établissement des faits dans cette affaire, nos pensées sont avec le garçon, dont l'état reste assez sérieux, et avec sa famille. La Mission a accepté de faciliter le transfert du patient pour des raisons humanitaires de l'hôpital Phebe à l'hôpital JFK de Monrovia », a encore dit M. Vrey.

Il a ajouté que toutes les mesures nécessaires seront prises pour établir les faits dans cette affaire. Il a appelé toutes les parties à rester calmes et à coopérer avec les personnes chargées d'établir les faits.