Haïti : deux policières de la MINUSTAH retrouvées mortes à Cap Haïtien

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti et cheffe de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation du pays (MINUSTAH), Sandra Honoré, devant le Conseil de sécurité de l'ONU. Photo : ONU / Amanda Voisard
La Représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti et cheffe de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation du pays (MINUSTAH), Sandra Honoré, devant le Conseil de sécurité de l'ONU. Photo : ONU / Amanda Voisard

Haïti : deux policières de la MINUSTAH retrouvées mortes à Cap Haïtien

Deux policières de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) ont été retrouvées mortes à Cap Haïtien, dans le nord d'Haïti, a annoncé la MINUSTAH dans un communiqué de presse publié mercredi soir.

« Les corps sans vie des deux policières ont été découverts dans la matinée du 30 décembre 2015 dans leur logement », a précisé la Mission.

Une enquête a été ouverte par une équipe composée de membres de la Police nationale haïtienne et d'agents de la MINUSTAH pour déterminer les circonstances exactes de leurs décès qui seraient survenus dans la nuit du 29 au 30 décembre 2015.

La Représentante spéciale du Secrétaire général en Haïti, Sandra Honoré, a déploré cette double perte et a présenté au nom de la MINUSTAH ses condoléances aux familles des victimes et à leurs camarades.

Selon la presse, ces deux policières, originaires du Rwanda, ont été tuées par balles par des agresseurs non identifiés.