Ban appelle au renforcement de la lutte contre la pollution, la surpêche et l'acidification des océans

8 juin 2013

A l'occasion de la Journée mondiale des océans, le 8 juin, le Secrétaire général de l'ONU a rappelé dans un message que les océans, du commerce à l'alimentation en passant par la régulation du climat, faisaient partie intégrante de l'humanité tout entière.

« Cela est d'autant plus vrai pour les populations côtières dont les revenus et la culture sont irrévocablement liés à la mer », poursuit M. Ban, qui a ajouté que si « nous voulons tirer pleinement parti des océans, nous devons inverser la tendance et enrayer la dégradation du milieu marin causée par la pollution, la surpêche et l'acidification. »

« J'invite toutes les nations à œuvrer à cette fin, notamment en adhérant à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer et en la mettant en application », affirme le Secrétaire général.

« Unissons nos efforts en vue de trouver de nouveaux modes d'action afin d'assurer la pérennité des océans, pour l'humanité et la planète », conclut Ban Ki-moon.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La FAO prévient que la prolifération des méduses met en danger les stocks halieutiques

Selon un rapport publié jeudi par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la forte augmentation des populations de méduses pourrait bien être l'une des causes de la contraction des stocks halieutiques constatée en mer Méditerranée et en mer Noire.