Le Conseil de sécurité condamne l'attentat qui a tué trois employés du HCR

Le Conseil de sécurité condamne l'attentat qui a tué trois employés du HCR

Le Conseil de sécurité de l'ONU.
Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné dans les termes les plus forts possibles l'attaque terroriste qui a tué lundi trois employés du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et blessés deux autres à Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné dans les termes les plus forts possibles l'attaque terroriste qui a tué lundi trois employés du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et blessés deux autres à Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan.

Dans une déclaration à la presse publiée lundi soir par la Présidence du Conseil de sécurité, occupée en octobre par le Nigéria, les membres du Conseil ont appelé « le gouvernement d'Afghanistan à traduire en justice ceux qui sont responsables de cet attentat et à continuer à prendre toutes les mesures possibles pour protéger le personnel et les locaux des Nations Unies. »

Le Conseil de sécurité a exprimé ses plus sincères condoléances aux familles des victimes. « Les travailleurs humanitaires opèrent en Afghanistan depuis des décennies. Ils prennent des risques énormes pour aider les plus vulnérables », a-t-il dit.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le chef du HCR, Antonio Guterres ont également vivement condamné lundi cette attaque.

Selon la presse, après l'explosion d'une voiture piégée trois hommes armés seraient entrés dans le complexe abritant des employés d'agences de l'ONU et d'organisations non gouvernementales humanitaires. Ils ont alors pris le contrôle d'au moins un bâtiment et échangé des tirs pendant plus de deux heures avec les forces afghanes et de l'OTAN, avant d'être tués tous les trois.