Haïti : l'ONU inquiète après l'arrestation d'un député

Haïti : l'ONU inquiète après l'arrestation d'un député

media:entermedia_image:06105343-02eb-463c-9131-bdd1394a6cee
Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), Mariano Fernández Amunátegui, s'est dit inquiet du climat de tension politique créé par l'arrestation jeudi soir à Port au Prince du député Arnel Bélizaire.

Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), Mariano Fernández Amunátegui, s'est dit inquiet du climat de tension politique créé par l'arrestation jeudi soir à Port au Prince du député Arnel Bélizaire.

« Cette tension, nuisible aux intérêts supérieurs de la Nation, risque de freiner la mise en œuvre du programme du gouvernement, au détriment de la population haïtienne qui est impatiente de voir se concrétiser les promesses de ses élus », a ajouté la MINUSTAH dans un communiqué de presse.

« Dans le souci de préserver le climat propice à la stabilisation démocratique du pays et de renforcer l'état de droit, le Représentant spécial encourage le dialogue et invite les autorités à clarifier la procédure légale, conforme à la Constitution, qui a mené à l'arrestation du député Bélizaire, et ce afin de restaurer la bonne coopération entre l'exécutif et le législatif », a-t-elle ajouté.

Selon la presse, ce député a été arrêté par la police haïtienne alors qu'il revenait d'une semaine passée en France. Il y a deux semaines, il aurait eu des échanges houleux avec le Président d'Haïti, Michel Martelly.