Endeuillée par la mort de 11 employés au Nigéria, l'ONU se dit déterminée

La Vice Secrétaire générale de l'ONU, Asha-Rose Migiro, parle avec un des blessés de l'attentat contre le bâtiment de l'ONU à Abuja, au Nigéria (photo AP).
La Vice Secrétaire générale de l'ONU, Asha-Rose Migiro, parle avec un des blessés de l'attentat contre le bâtiment de l'ONU à Abuja, au Nigéria (photo AP).

Endeuillée par la mort de 11 employés au Nigéria, l'ONU se dit déterminée

Lors d'une cérémonie jeudi à Abuja, les Nations Unies ont rendu hommage aux 23 personnes, dont 11 employés de l'ONU, tuées dans une attaque suicide qui a visé le bureau des Nations Unies dans la capitale du Nigéria le 26 août, et ont réaffirmé leur détermination à poursuivre leur travail.

« C'est avec une grande tristesse que je vous présente mes sincères condoléances et que je rends hommage aux collègues qui ont péri dans l'horrible attaque contre le bâtiment des Nations unies. Mes pensées vont à leurs familles et à ceux qui ont été blessés et à vous tous qui doivent surmonter ce traumatisme, » a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans un message lu par le Coordonnateur résident de l'ONU au Nigéria, Daouda Touré.

Selon le Secrétaire général, les victimes étaient animées par la volonté d'aider les Nigérians pauvres et vulnérables et de soutenir le pays à faire face aux défis actuels. Les victimes travaillaient au Nigéria dans des domaines tels que la santé ou la prévention de crimes. Rien ne peut justifier les meurtres et des destructions aveugles, a ajouté Ban Ki-moon.

« Je remercie tous nos partenaires qui sont à nos côtés en ce moment difficile, le gouvernement hôte, d'autres gouvernements et les nombreux médecins et professionnels de la santé qui sont intervenus. Je félicite nos collègues en poste au Nigéria pour leur détermination à continuer leur travail dans les circonstances difficiles actuels. Notre travail est avec la population et elle souffrirait si nous nous replions dans des bureaux aux allures de forteresses. Nous sommes tous douloureusement conscients que ce type d'attentats contre les Nations Unies a augmenté au cours des années récentes, » a encore dit Ban Ki-moon.

Le gouvernement du Nigéria mène l'enquête avec une assistance technique d'autres pays qui détiennent une expertise et des capacités dans le domaine. L'ONU est en train d'effectuer une réévaluation du niveau de sécurité au Nigéria et ailleurs suite à cette attaque qui était la première du genre au Nigéria.

« Aujourd'hui, notre devoir solennel est de porter le souvenir de nos collègues et amis qui sont morts dans l'exercice de leurs fonctions pour servir les causes qui animent l'ONU et qui nous unissent. Les vies que nous pleurons aujourd'hui représentent le profond engagement qui caractérise le travail des Nations Unies au Nigéria et partout dans le monde. En ce moment plein de tristesse et de deuil, souvenons-nous que nous avons le devoir d'honorer le sacrifice de nos collègues en continuant de faire en sorte que l'ONU demeure un exemple de paix et d'espoir, » a rappelé Ban Ki-moon dans son message.