Le Fonds d'aide d'urgence de l'ONU dépasse les 2 milliards de dollars octroyés

Le Fonds d'aide d'urgence de l'ONU dépasse les 2 milliards de dollars octroyés

Une femme attend des rations alimentaires d'urgence.
Le Fonds central des Nations Unies pour les interventions d'urgence (CERF) a dépassé jeudi la barre des deux milliards de dollars octroyés aux agences humanitaires dans des situations d'urgence liées à des conflits ou des catastrophes naturelles, une étape importante dans les efforts pour accélérer la réponse internationale aux crises humanitaires.

« Les Etats membres ont créé le CERF pour une simple raison : quand les populations sont frappées par une catastrophe, il n'y a pas de temps à perdre », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. « Le CERF prouve qu'il est un sauveur de vies ».

Depuis sa création en 2005, le CERF s'assure qu'une aide d'urgence vitale est disponible dans les quelques heures suivant une crise majeure et apporte son soutien aux agences humanitaires dans les pays où les fonds sont insuffisants. C'est la sixième source de revenus la plus importante lors d'appels aux dons humanitaires, allouant une moyenne de 400 millions de dollars par an dans 82 pays.

Depuis 2005, 122 gouvernements et le secteur privé ont alloué plus de 2,3 milliards de dollars au Fonds. Rien que pour 2010, le CERF a aidé plus de 22 millions de personnes dans 45 pays.

En janvier 2010, le CERF allouait ainsi dix millions de dollars cinq heures après le tremblement de terre qui venait de frapper Haïti. Une aide de 15 millions de dollars était ajoutée trois jours après, puis 10,5 millions en mars 2010 ; la plus importante somme d'argent octroyée par le CERF pour répondre à une urgence.

« De Haïti à la République Démocratique du Congo en passant par le Pakistan, le CERF nous a permis de réagir plus vite et de manière plus complète que jamais auparavant », a commenté la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos. « Il n'y a pas de doutes, CERF sauve des vies. »

Le Fonds central pour les interventions d'urgence a été créé en décembre 2005 par l'Assemblée générale de l'ONU, avec l'objectif d'améliorer la coordination de l'aide humanitaire, notamment en cas d'urgence.