Érythrée : le délai prévu pour le retrait de la MINUEE expire demain

5 février 2008

A la veille du délai fixé par l&#39ONU d&#39un repli forcé par manque de fuel, le Secrétaire général déplore à nouveau que la Mission de l&#39ONU en Érythrée n&#39ait toujours pas reçu l&#39autorisation du gouvernement l&#39autorisation d&#39importer du carburant.

« Le Secrétaire général regrette que malgré la lettre qu'il a adressé au président Isaias Afwerki de l'Érythrée, le 21 janvier, demandant son intervention urgente pour régler la situation, les réserves de carburant n'ont pas été rétablies et la Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée (MINUEE) n'a pas reçu l'autorisation d'importer du carburant directement », affirme un message transmis aujourd'hui par sa porte-parole.

Ban Ki-moon a informé hier le Conseil de sécurité de la situation.

Dans sa lettre au Conseil, le Secrétaire général expliquait que « si les autorités érythréennes n'autorisent pas l'approvisionnement d'ici le 6 février, il envisage de relocaliser temporairement la MINUEE », « afin d'éviter la totale paralysie de la Mission et de ne pas mettre en danger la sûreté et la sécurité du personnel de l'ONU ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.