L&#39UNWRA recevra 40 millions de dollars des Etats-Unis

L&#39UNWRA recevra 40 millions de dollars des Etats-Unis

media:entermedia_image:e8ca63ef-3b99-4d05-8e13-533b21f10062
La Commissaire générale de l&#39Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA), Karen AbuZayd a rencontré aujourd&#39hui à Jérusalem le consul général des Etats-Unis, Jacob Walles, afin d&#39évoquer avec lui la contribution du pays, à hauteur de 40 millions de dollars, à son appel d&#39urgence.

« Nous sommes immensément reconnaissants pour cette contribution généreuse à notre appel d'urgence qui est gravement sous-financé », a déclaré Karen AbuZayd dans un communiqué publié aujourd'hui, assurant que ce don « bénéficiera aux réfugiés palestiniens à Gaza et en Cisjordanie, qui sont confrontés actuellement à une détresse sans précédent ».

Le Consul des Etats-Unis a pour sa part estimé que l'engagement continu de son pays auprès de l'UNRWA témoignait de sa préoccupation quant au bien-être du peuple palestinien, en particulier à Gaza, selon le communiqué.

« Cette contribution va garantir que les réfugiés palestiniens recevront la nourriture, les soins et toute l'aide dont ils ont besoin de toute urgence », a-t-il ajouté.

En outre, Jacob Walles a indiqué que ces fonds aideront à la création d'emplois temporaires pour près de 100.000 réfugiés, à la fois à Gaza et en Cisjordanie.

« Un million de réfugiés vivent à Gaza dans une pauvreté humiliante et dépendent de l'assistance alimentaire de l'UNRWA. L'Office est de plus en plus sous pression à mesure que la situation humanitaire continue de se détériorer ».

Les Etats-Unis, qui sont le plus important donateur bilatéral de l'UNRWA, ont contribué à hauteur de 137 millions de dollars au travail de l'Office en 2006.

Ce dernier don vient s'ajouter à une première contribution de 10 millions de dollars à l'appel d'urgence lancé par l'UNRWA plus tôt cette année.

L'Office a besoin en tout de 246 millions de dollars en 2007, dans le cadre de cet appel d'urgence. Malgré ce don américain, 136 millions de dollars manquent toujours à l'appel.