Gaza : Kofi Annan condamne une nouvelle fois les tirs de roquettes contre Israël

6 juillet 2006

Suite à l'attaque contre une école de la ville d'Ashkelon, le Secrétaire général a condamné, une nouvelle fois hier, les tirs de roquettes lancés par les militants palestiniens sur Israël, ainsi que l'offensive militaire israélienne menée dans la bande Gaza.

« Le Secrétaire général condamne, une nouvelle fois, les tirs de roquettes sur Israël à partir de Gaza, tels que celui qui a touché hier une école dans la ville d'Ashkelon », indique un message transmis hier par son porte-parole.

« Il appelle également, une nouvelle fois, le gouvernement d'Israël à s'abstenir d'actes qui se traduisent par une punition collective de civils palestiniens et à garantir la fourniture à Gaza de carburant, de biens de consommation courante et d'autres produits essentiels », ajoute le message.

Après que plus de la moitié de l'alimentation électrique a été coupée et que les conduites d'eau ont été endommagées par les frappes aériennes israéliennes dans la bande de Gaza, les agences des Nations Unies ont exprimé leur inquiétude concernant la situation humanitaire (dépêche du 30.06.06).

Kofi Annan a également rappelé aux parties « leurs obligations découlant du droit international humanitaire concernant la protection des personnes et des infrastructures civiles ».

Il a aussi réitéré son appel à « la libération immédiate du caporal Gilad Shalit ». Il avait déjà demandé la libération du soldat israélien enlevé le 25 juin par des groupes armés palestiniens (dépêche du 26.06.06).

Suite à cet enlèvement, l'armée israélienne a lancé une offensive dans la bande de Gaza.

« La situation est dangereuse et pourrait devenir explosive. Le Secrétaire général appelle toutes les parties concernées à éviter le pire », conclut le message.

Depuis le début de cette nouvelle crise entre le gouvernement israélien et l'Autorité palestinienne, Kofi Annan a appelé, à plusieurs reprises, les parties à faire preuve de retenue (dépêche du 29.06.06 et dépêche du 28.06.06).

Ashkelon est située à seulement 12km de la bande de Gaza. Mais les tirs de roquettes contre l'école n'ont pas fait de victimes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.