Crise humanitaire grandissante en Ethiopie, alerte OCHA

16 janvier 2006

Le faible niveau de précipitations durant la saison des pluies a entraîné une crise humanitaire qui s'aggrave en Ethiopie où, selon les dernières estimations, plus de sept millions de personnes auront besoin d'une aide alimentaire en 2006, a indiqué aujourd'hui la Coordination des affaires humanitaires.

« La crise humanitaire s'aggrave dans la région du Somali et la zone de Borena, dans l'Oromiya. On estime ainsi que plus de 1,75 million de personnes vont nécessiter une assistance entre janvier et juin 2006, qui s'ajouteront aux 5,5 millions de personnes qui en sont déjà bénéficiaires », indique un communiqué du Bureau de la coordination humanitaire des Nations Unies (OCHA) publié aujourd'hui à New York.

« Des rapports décrivent une situation de crise également dans la région de l'Afar, dans le nord-est de l'Éthiopie, où des pâturages se sont transformés en zones semi désertiques », précise le communiqué.

Une autre inquiétude est le nombre croissant de nouveaux cas de rougeole dans les régions de Somali - 370 cas - et d'Afar - 195 cas - entre décembre 2004 et octobre 2005, ajoute le communiqué.

Le Fonds international de secours à l'enfance des Nations Unies (UNICEF) a estimé que le faible taux d'immunisation dans la région de Somali, ajouté au déplacement de la population, pourrait aggraver la transmission de la maladie dans la région.

Pour faire face à cette situation, plus de 750.000 enfants y seront vaccinés contre la rougeole au cours des prochaines semaines.

L'UNICEF et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoient aussi un plan de vaccination pour la région d'Afar.

L'UNICEF évalue à 18 millions de dollars le coût de ces programmes de vaccination qui doivent bénéficier à 12,6 millions d'enfants éthiopiens.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.