R.D. du Congo : le Secrétaire général réaffirme la détermination de l'ONU contre ceux qui font obstacle au processus de paix

29 décembre 2005

Alors que la MONUC mène une vaste opération militaire dans l'Est du pays, le Secrétaire général a réaffirmé aujourd'hui la détermination des Nations Unies à travailler en étroite coopération avec les autorités congolaises afin de restaurer la paix dans la région, « par un engagement politique et une pression militaire sur tous ceux qui font obstacle au processus de paix ».

Cette déclaration du Secrétaire général, transmise aujourd'hui par son porte-parole, intervient alors que la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) appuie, avec un contingent de 1.000 Casques bleus, une opération menée par 4.000 soldats de l'armée congolaise (FARDC), dans le Nord-Est du pays (voir notre dépêche du 27 décembre 2005) contre des groupes armés responsables de trafics et d'exactions contre la population civile.

Selon la MONUC, la première opération, intitulée 'Ituri Eden', est menée « contre le groupe armé de Peter Karim Udaga (ex-FNI-front nationaliste et intégrationniste-).

La deuxième, dénommée 'Ituri Edifice', se déroule à environ 75 km au Sud Ouest de Bunia et fait suite à des informations relatives au regroupement d'éléments armés appartenant à l'ex-milice FRPI dans cette région.

La troisième opération, dénommée 'North Night Finale', se déroule au Nord Kivu, à 250 km au Nord de Goma et vise les ADF/ NALU (Allied Democratic Forces, National Army for the Liberation of Uganda), un groupe rebelle ougandais coupable d'activités criminelles, principalement de braconnage et de trafics. L'opération conjointe est menée par 3500 soldats des FARDC et 600 casques bleus indiens.

La MONUC informait le 27 décembre qu'un Casque bleu indien avait été tué et que 4 autres ont été blessés dont l'un sérieusement dans le cadre de cette opération.

Dans son message d'aujourd'hui, le Secrétaire général se déclare « profondément attristé » à cette annonce et a présenté ses condoléances au gouvernement indien et aux familles des victimes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.