HCR : le pont aérien permettra de transporter 680 tonnes de fournitures humanitaires au Pakistan

21 octobre 2005

Le pont aérien, mis en place mercredi dernier par l'agence des Nations Unies pour les réfugiés et l'OTAN, avec l'aide du gouvernement turc, a déjà permis de transporter vers le Pakistan plus de 60 tonnes de fournitures humanitaires pour les sinistrés du tremblement de terre et permettra d'acheminer au total 680 tonnes de biens de secours d'urgence.

« Jusqu'à hier, 7 vols ont eu lieu transportant les biens de secours d'urgence nécessaires depuis les entrepôts du HCR en Turquie, par des avions cargo de l'OTAN. Cinq autres vols d'avions cargo de l'armée de l'air française, britannique, grecque et turque doivent quitter la base aérienne d'Incirlik aujourd'hui », a annoncé Jennifer Pagonis, porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), lors d'une conférence de presse donnée aujourd'hui au Palais des Nations Unies à Genève.

« Avec l'aide du gouvernement turc, le pont aérien conjoint du HCR avec l'OTAN permettra d'acheminer au total 680 tonnes de biens de secours d'urgence ces prochains jours, en utilisant les avions militaires de nombreux pays membres de l'OTAN », a indiqué la porte-parole.

Par ailleurs, fait savoir l'agence, le HCR a envoyé dix avions supplémentaires chargés de biens de secours depuis ses entrepôts de Copenhague, Dubaï et la Jordanie et le pont aérien du HCR depuis la Jordanie se poursuit.

« D'ici la fin de la semaine, nous espérons avoir envoyé depuis nos entrepôts d'urgence à travers le monde plus de 15.000 tentes familiales, 220.000 couvertures, 69.000 bâches, 500 rouleaux de plastique, 32.000 kits d'ustensiles de cuisine, 2.000 réchauds et 5.000 lanternes », précise l'agence.

Un convoi du HCR depuis ses entrepôts de Peshawar apportera aujourd'hui 800 tentes familiales, 1600 bâches, 2400 couvertures et 800 jerricans à Muzaffarabad.

Les équipes d'urgence du HCR, incluant des experts en planification de camp, ont été déployées dans cinq lieux clés au nord du Pakistan - Mansehra, Balakot, Batagram, Bagh et Muzaffarabad - pour aider à la distribution des secours et à l'établissement de camps temporaires.

Le gouvernement pakistanais a demandé au HCR de mettre en place des camps temporaires pour les déplacés, indique le communiqué. Deux camps près Balakot - Bassian et Ghari Habibullah - ont déjà été installés pour des familles descendues de leurs villages dans les montagnes environnantes.

Le HCR rappelle enfin que seulement 4 millions de dollars sur les 22 millions demandés dans son appel de fonds d'urgence ont été reçus alors que 6 millions ont déjà été dépensés.

Faire un don en réponse à l’appel humanitaire des Nations Unies

Faire un don au Programme alimentaire mondial (PAM)

Faire un don au Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF)

Faire un don au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)

Faire un don à l’Organisation mondiale de la santé (OMS)

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.