Kofi Annan se félicite du désengagement israélien de la bande de Gaza

19 août 2005
Kofi Annan

Kofi Annan se félicite de la décision courageuse du Premier Ministre israélien Arial Sharon de mener à terme le douloureux processus de désengagement de la bande de Gaza et d'une partie du nord de la Cisjordanie.

Kofi Annan se félicite de la décision courageuse du Premier Ministre israélien Arial Sharon de mener à terme le douloureux processus de désengagement de la bande de Gaza et d'une partie du nord de la Cisjordanie.

« L'instauration de la paix au Moyen-Orient demandera, de la part des leaders des deux parties, des qualités de dirigeant, de visionnaire et la volonté de faire des sacrifices au profit du bien commun », déclare-t-il dans un message publié hier par son porte-parole.

Dans ce contexte, le Secrétaire général se félicite de la décision prise par Ariel Sharon et il espère que les Palestiniens et les Israéliens feront preuve de retenue en cette période de défis.

Kofi Annan condamne l'attentat terroriste commis le 17 août contre des civils palestiniens et transmet ses condoléances aux familles des victimes et à l'Autorité palestinienne.

Le Secrétaire général pense qu'un désengagement réussi devrait être un premier pas vers la reprise du processus de paix, conformément à la Feuille de route. Il note que c'est une occasion d'importance qui s'offre à l'Autorité palestinienne de démontrer son engagement envers la paix et la sécurité en établissant, après le désengagement, l'état de droit dans la bande de Gaza.

Voir aussi notre dépêche du 15 août 2005, notre deuxième dépêche du 15 août 2005 et notre dépêche du 5 août 2005.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.