Ethiopie : baisse de la mortalité infantile malgré l'insécurité alimentaire chronique, selon la Coordination humanitaire de l'ONU

9 juin 2005

Le taux de mortalité infantile a considérablement baissé en Éthiopie, pays qui souffre d'une insécurité alimentaire profonde et chronique, indique aujourd'hui la Coordination humanitaire de l'ONU qui alerte sur le déficit de financement de son programme alimentaire.

« Bien qu'il ne soit financé qu'à hauteur de 20% des besoins, le Programme intitulé « The Enhanced Outreach Strategy/Targeted Supplementary Feeding Program for Child Survival (EOS) » (Programme ciblé d'assistance alimentaire complémentaire pour la survie des enfants) touche désormais 7 millions d'enfants âgés de moins de 5 ans qui bénéficient d'un suivi nutritionnel, de suppléments en vitamine A, de programmes de vaccination et de compléments alimentaires », indique un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Le Programme EOS est une initiative conjointe du Ministère éthiopien de la santé, de la Commission nationale de prévention et de réponse aux catastrophes et du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

« Grâce à ce programme lancé le 17 septembre 2004, 5 millions d'enfants de huit régions ont passé des tests sanguins et ont reçu des suppléments en vitamine A. Quatre millions d'enfants ont reçu un traitement vermifuge », explique OCHA, qui ajoute que pour mettre en œuvre ce programme, 2 200 spécialistes de la santé ont été formés à intervenir pour la survie de l'enfant.

Le Programme est également conçu de telle manière que les femmes gardent le contrôle de la distribution des fournitures humanitaires. 6 000 femmes seront prochainement formées à recevoir, stocker, éduquer ceux qui en sont bénéficiaires et à distribuer la nourriture d'ici à la fin de 2005.

La situation alimentaire en Éthiopie, qui constitue l'une des crises les plus négligées au monde, affecte entre 9 et 12 millions de personnes. Au début de l'année 2005, OCHA avait lancé un appel humanitaire de 272 millions de dollars. En mai, ce chiffre avait été revu à la hausse pour atteindre 320 millions de dollars après que le nombre de bénéficiaires soit passé de 3,1 millions à 3,8 millions. À cette date, seulement 150 millions de dollars ont été versés.

Voir, sur le site du Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA) intitulé « Relief-Web », la page consacrée à l'appel à contributions pour l'Ethiopie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.