En tournée au Proche-Orient, le Secrétaire général rencontre Ariel Sharon et Mahmoud Abbas

14 mars 2005

Le Secrétaire général qui a entamé dimanche une tournée au Proche-Orient a rencontré à Jérusalem le Premier Ministre israélien et à Ramallah le Président de l'Autorité palestinienne. Après ces rencontres et après les développements positifs intervenus récemment dans la région, il a réaffirmé son espoir de voir s'établir un Etat palestinien, vivant côte à côte avec Israël, dans un avenir proche.

Après avoir déposé une gerbe sur la tombe de Yasser Arafat, décédé le 11 novembre dernier, le Secrétaire général a rencontré aujourd'hui le nouveau Président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah, en Cisjordanie, ainsi que le Premier Ministre palestinien Ahmad Qoreï et son Ministre des affaires étrangères Nasser Al-Kidwa, a indiqué son porte-parole, Fred Eckhard, lors de son point quotidien avec la presse au Siège de l'ONU à New York.

Les discussions avec le Président de l'Autorité palestinienne ont porté plus particulièrement sur le retrait d'Israël de la bande de Gaza ainsi que sur la nécessité de la reconstruction économique des territoires palestiniens occupés et du transfert des questions de sécurité aux Palestiniens dans cinq villes de Cisjordanie, a indiqué le Secrétaire général lors du point de presse qu'il a tenu à l'issue de la rencontre.

Lors de ce point de presse, le Secrétaire général a déclaré que « la communauté internationale était déterminée à travailler avec les deux parties pour faire avancer le processus de paix et appliquer la Feuille de route ».

« Les développements positifs intervenus ici récemment nous donnent l'occasion de revitaliser le processus de paix et de faire en sorte que le jour où sera établi un Etat palestinien, vivant côte à côte avec Israël, ne soit pas si lointain », a-t-il ajouté.

« Je ne voudrais pas donner l'impression que cela sera facile, il y a des obstacles à franchir, mais je pense qu'avec une détermination claire et une bonne volonté mutuelle, beaucoup peut être fait », a-t-il précisé.

Interrogé par un journaliste sur l'édification par Israël du mur de séparation avec la Cisjordanie, le Secrétaire général a rappelé que la résolution de l'Assemblée générale et l'avis consultatif de la Cour internationale de Justice (CIJ) étaient très « clairs ».

Dans un avis rendu le 9 juillet 2004, la CIJ a jugé la construction de la barrière « illégale » et en avait exigé le démantèlement.

Le Secrétaire général a ajouté qu'il avait abordé avec le Président de l'Autorité palestinienne la question du registre qui prévoit d'enregistrer les plaintes des Palestiniens face aux dommages causés par la construction du mur afin de permettre de futures réclamations et d'éventuelles compensations.

Le Secrétaire général avait annoncé le 11 janvier dernier la création de ce registre des dommages (voir notre dépêche du 11 janvier 2005).

Plut tôt dans la journée, le Secrétaire général s'est rendu au siège de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), en Cisjordanie, pour rendre hommage aux membres du personnel tués pendant l'exercice de leurs fonctions et pour saluer Peter Hansen qui quitte ses fonctions de Commissaire général (voir le communiqué de presse publié aujourd'hui à Jérusalem).

Dans son discours, le Secrétaire général a remercié Peter Hansen pour son énergie et son engagement « infatigables ».

Karen Koning Abuzaid remplacera Peter Hansen qui a occupé le poste de Commissaire général de l'UNRWA pendant neuf ans, a indiqué le porte-parole du Secrétaire général.

Le Secrétaire général s'est entretenu dimanche à Jérusalem avec le Premier Ministre israélien Ariel Sharon pour discuter du processus de paix. Cette rencontre marquait la première étape de la tournée au Proche-Orient du Secrétaire général.

Au cours de leur entretien, Ariel Sharon a remercié le Secrétaire général pour l'appui qu'il avait apporté à l'organisation d'une session extraordinaire à l'Assemblée générale pour commémorer le 60e anniversaire de la libération des camps nazis, a indiqué le porte-parole du Secrétaire général (voir nos dépêches des 24 et 25 janvier 2005).

A Jérusalem, le Secrétaire général doit rencontrer aujourd'hui le Président israélien Moshe Katsav.

Il assistera mardi aux cérémonies d'inauguration du nouveau musée de l'Holocauste au mémorial de Yad Vashem.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.