R. D. du Congo : l'UNICEF lance une opération en Ituri pour aider 50.000 déplacés

8 février 2005

L'agence de l'ONU pour l'enfance a lancé une opération de grande envergure en Ituri, dans l'est de la République démocratique du Congo, pour venir en aide à 10.000 familles déplacées qui ont dû fuir les attaques perpétrées contre les civils par les factions armées et déserter leurs villages pillés et brûlés.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a démarré une nouvelle opération humanitaire pour porter secours à plus de 10.000 familles déplacées, soit 50.000 personnes, victimes des attaques perpétrées par des factions armées tout au long du mois de janvier dans la région de l'Ituri, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) (carte), indique un communiqué de l'agence publié le lundi 7 février à Bunia.

La zone la plus touchée est celle de Djugu au nord de Bunia. La plupart des villages y ont été pillés et brûlés par les factions armées. Des civils auraient été également tués et des femmes et des filles enlevées. Ces villages ont été désertés et la population a été déplacée un peu partout dans la région de Djugu.

Alors que toutes les populations déplacées ne sont pas encore accessibles, au moins 10.000 familles ont été regroupées sur quatre sites dont trois sont actuellement sous la protection des forces de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo(MONUC).

L'opération de l'UNICEF consiste dans un premier temps à fournir de l'eau potable, des abris d'urgence, des ustensiles de cuisine, ainsi que distribuer des biscuits protéinés pour les enfants. L'UNICEF espère aussi pouvoir organiser une campagne de vaccination pour les enfants déplacés.

Selon les informations parues dans la presse, les affrontements interethniques en Ituri ont fait plus de 50.000 morts depuis 1999.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.