Iraq : voter pour rectifier les erreurs du passé, encourage l'Envoyé de l'ONU

31 décembre 2004

« J'exhorte les Iraquiens à se concentrer sur leurs intérêts communs » a déclaré l'Envoyé de l'ONU pour l'Iraq dans un message pour la nouvelle année, dans lequel il se déclare convaincu qu'une grande partie de la population aspire à exercer ses droits politiques et que ce sera indispensable pour « rectifier les erreurs du passé ».

« En cette période critique pour l'histoire de l'Iraq, j'ai la conviction que le peuple iraquien a la capacité et la confiance nécessaire pour se forger un avenir qui lui permettra de jouir des fruits de la paix retrouvée, du respect mutuel, de la tolérance et de la promotion des droits de l'homme » a déclaré aujourd'hui le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Ashraf Jehangir Qazi, dans un message pour la nouvelle année.

Ces piliers du nouvel ordre économique et politique pour l'Iraq constituent « les fondements de la réconciliation et de la restauration nationale », a-t-il déclaré, ajoutant que dans ses discussions avec des Iraquiens de tous bords, tous avaient fait savoir qu'ils attendaient un tel avenir pour leur pays.

« L'ONU attache la plus grande importance à la promotion d'un climat politique […] dans lequel les Iraquiens seront en mesure de participer à des élections libres et équitables, conduisant à l'élection d'un gouvernement bénéficiant du soutien le plus large possible » a-t-il précisé, « afin que les erreurs du passé soient rectifiées ».

« La détermination des Iraquiens de tous bords à exercer leurs droits politiques a été l'une des évolutions les plus encourageantes de ces derniers mois », a déclaré le Représentant spécial, ajoutant que « dans une telle situation, il est compréhensible que les Iraquiens divergent fermement sur de nombreuses questions », mais qu'ils ont « un intérêt commun à voir réaliser leur programme par la voie d'un processus électoral pacifique ».

« Je les exhorte à se concentrer sur leurs intérêts communs », souligne Ashraf Qazi dans son message.

M. Qazi a exprimé ses vœux les plus chaleureux au peuple iraquien au nom de tous ses collègues des Nations Unies « qui apportent leur soutien au peuple iraquien en cette période extraordinairement difficile et éprouvante ».

Le Représentant spécial s'est aussi déclaré confiant que la Commission électorale indépendante, mise en place avec l'assistance des Nations Unies, avait la capacité de superviser les élections de façon équitable.

Le 29 décembre, la Commission électorale indépendante remerciait l'ONU, dans un communiqué, « pour son assistance dans la préparation des premières élections libres et équitables en plus de cinquante ans » alors que son conseil d'administration jugeait le rôle de l'ONU d'essentiel.

« Le personnel de l'ONU a rigoureusement préservé les principes de transparence et d'équité dans leurs pratiques de travail et dans leurs conseils aux collègues iraquiens », déclarait la Commission.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.